220110

i can hardly see them anymore.

Puisque frustrée du top je suis, mon top 2009 (troisième ou quatrième édition, il y a un moment où faut arrêter de compter puisque ça ne révèle que trop votre piteux état psychologique face à l'idée même de classement, et toute la frustration et le ressentiment à mon propre égard puisque j'ose commettre une telle chose qui de part son essence même exclue bon nombre d'entités qui ne devraient pas l'être. Fin de la parenthèse version j'me prend la tête.). Mais d'un autre côté comme je n'étais plus vivante ici cette année passée, j'ai envie de le poster quand même. Et puis parce qu'aussi faut arrêter deux secondes les canards, à dire que 2009 a été pourri on vous croirait presque. Or pas complètement, faut arrêter le crack, le messie est pas descendu parmi nous mais suffit de pas l'attendre et tout va bien. Va savoir pourquoi dernièrement je me sens obligée de mépriser l'humanité. J'aime.

1. Ramona Falls - IntuitRamona_Falls_RFMelophobePicBrentAcoustic
Mon bichon, si tu n'as pas écouté cet album il est somme toute logique que 2009 a été pourri pour toi. Ramona Falls c'est Brent Knopf aussi connu chez Menomena. Ou comment inventer de la beauté. Ni plus, ni moins.
2. Sunset Rubdown - Dragonslayer
L'ami Spencer, où qu'il soit, c'est toujours à dépoter une grand-mère, et là presque autant que sur Apologies For The Queen Mary.
3. DM Stith - Heavy Ghost
Jeune homme atteignant lui également des sommets de magnificence. Oui je suis comme ça ce soir, quand j'aime, je ne peux le dire qu'avec des dérivés de ce genre. Des mélodies beaucoup plus asmathiques que Ramona Falls, paradoxalement beaucoup plus aériennes également, et habitées. Pour de vrai.
4. The Lovely Feathers - Fantasy of the Lot
Des canadiens (on ne change pas une équipe qui gagne) qui ont réussi à me faire passer mon été et plus que ça avec leur album, efficace.
5. Phoenix - Wolfgang Amadeus Phoenix
6. Grizzly Bear Veckatimest
7. Ghinzu - Mirror Mirror
8. De Rosa - Prevention
Malheureusement aujourd'hui appartenant au passé, leur dernier album est tout de même un de ceux que j'ai le plus écouté cette année. Du genre petit indie-qui-aime-le-glockenspiel-et-qui-se-réveille-des-fois-et-passe-très-bien. (Cf Flight Recorder qq articles plus loin).
9. Nurses - Apple's Acre
Amateur de chose étrange, voix à la CYHSY, freak folk et ce genre de réjouissance, yihaa.
10. Clues - Clues
11. Kasabian - West Ryder Pauper Lunatic Asylum
12. Sebastien Sculler - Evenfall
13. The Joy Formidable - A Balloon Called Moaning
14. Deerhunter - Rainwater Cassette Exchange
Oui ce n'est qu'un EP, mais on s'en fout.
15. Patrick Wolf - The Bachelor
16. Bibio - Ambivalence Avenue
17. Most Unpleasant Men - Nothing Moves Slower
Tension c'est experimental, c'est mélodieux, et si c'était sorti plus tard il figurerait certainement plus haut dans le classement. Princess est une perle qui pourrait toucher le coeur de Gargamel. Ou au moins Azraël.
18. Animal Collective - Merriweather Post Pavilion
19. Handsome Furs - Face Control
Puisqu'il ne faut pas limiter les ressortissants de Wolf Parade aux seuls groupes de Spencer.
20. Holiday Shores - Columbus'D The Whim
Le morceau d'ouverture donne le ton, tu la vois la plage. En même temps avec un nom pareil, ça s'invente pas. C'est le genre de chose qui m'aura fait surkiffer et justement dire que non tout n'est pas perdu. Je suis tombé en amour pour le freak folk encore plus, si t'avais pas saisi.
21. Swan Lake - Enemy Mine
Toujours des échappés WP. On sait ce que ça veut dire.
22. Gregory Pepper & His Problems - ...With Trumpets Flaring
"From punkish-indie-rock to polished-baroque-pop".
23. Mumford & Sons - Sigh No More
24. Dead Man's Bones - S/T
Autant une partie de l'album ne m'a pas marqué plus que ça, autant des choses comme In The Room Where You Sleep ont réussi à foutre mon cerveau en marmelade.
25. Port'O Brien - Threadbare
26. Sea Wolf - White Water, White Bloom
27. Le Loup - Family
28. Florence & The Machine - Lungs
Sa présence à ce niveau là est surement plus dû à sa performance aux Eurocks qu'à son album en lui même en fait.
29. Papercuts - You Can Have What You Want
30. Wintersleep Welcome to the Night Sky

Et pour faire des mentions spéciales ou posthumes (parce que bon à un moment si t'écoutes un album sorti en 2009 et que tu as fait ton deuil 2009 c'est plus possible de foutre ds des tops, bref t'as compris): Apostle of Hustle avec Eats Darkness, Harlem Shakes et Technicolor Health (bon là c'est surtout posthume parce qu'ils n'existent plus - et au passage comme ça l'air de rien, Dave Monks a fait une reprise acou de Striclty Game dans sa chambre - ou son salon, ou ailleurs on s'en tape et ma foi c'est plutôt pas mauvais), le Wild Beasts (Two Dancers), Centenaire et l'album The Enemy, une des découvertes qui fut possible grâce à mon regretté vendeur indé de la fnac bellecour (tout comme DM Stith d'ailleurs) et également Sister Suvi avec Now I Am a Champion à titre doublement posthume : non seulement je ne l'écoute que depuis quelques jours mais en plus le groupe n'existe plus. P'têtre que j'en parlerais plus tard, p'têtre pas, suspeeense.

Bon et puis ce top est très incomplet de toute façon d'une part parce que je peux pas caser tout ce que je voudrais sans faire chier l'humanité tout entière (puisqu'il est de notoriété publique que l'humanité tout entière s'intéresse à ce que j'écris) et de l'autre parce que ma petite feuille sur laquelle j'inscris ce que je dl pour pas oublier de l'écouter est véritablement trop longue pour que j'ai le temps à la fois de satisfaire mon besoin de découverte et celui de passage en boucle de ce que j'aime. C'est compliqué d'être dans ma tête quand il s'agit de musique. Amis monomaniaques, bonsoir.

Posté par BORIS CCP à 11:46:00 PM - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur i can hardly see them anymore.

    OMFG j'ai trouvé quelqu'un qui a cité l'album des Dead Man's Bones!
    Oui ce commentaire est inutile, mais je me devais d'exprimer ma joie. Joli classement sinon.
    ++

    Posté par Pebble, 270210 à 07:12:57 PM | | Répondre
Nouveau commentaire